Alienum phaedrum torquatos nec eu, vis detraxit periculis ex, nihil expetendis in mei. Mei an pericula euripidis, hinc partem.

Dans l’une des régions les plus humides de la planète, les arbres forment des ponts vivants

Un photographe s’est rendu au Meghalaya, « la maison des nuages », un État indien où les racines entrelacées des arbres ont fini par former des ponts, qui ne manquent pas de rappeler les décors du Seigneur des anneaux.
Dans l’État indien de Meghalaya, l’un des endroits les plus humides de la planète, les villageois tressent les racines d’hévéas vivants pour former de solides passerelles. Dans une quête de documentation de cette singulière tradition, Prasenjeet Yadav a photographié une trentaine de ponts radiculaires au cours d’une année.
UNE MISSION DE PLUSIEURS MOIS
L’histoire de ce cliché : Yadav n’avait jamais vu un pont racine vivant avant de se lancer dans ce projet, mais il connaissait ce pont, situé près du village de Nohwet. Ce pont étant photographié par de nombreux touristes à longueur d’année, Yadav voulait que son image se démarque. « Il est difficile de donner à une plante un charisme particulier », dit-il. Pour se préparer, il a consulté d’autres photographes et étudié la peinture de paysage. Il a décidé de prendre la photo une fois la nuit tombée. Un pari risqué : des nuages imprévus peuvent engendrer des crues éclair, qui peuvent être particulièrement dangereuses la nuit.

ARTICLE

Photo: Prasenjeet Yadav

 

Tant que l’arbre, n’aura pas de statut juridique il ne sera pas protégé.

#Petition pour la Déclaration Universelle des Droits de l’Arbre #DUDA #UDTR

et la #ConventionInternationaledesDroitsdelArbre #CIDA#ICTR

🌳 Parce que l’Arbre est la base de tout l’écosystème terrestre.

🌳 Parce que l’Arbre c’est la Vie.

🌳 SIGNEZ LA:  PÉTITION

PRENEZ CONNAISSANCE DE LA : CONVENTION

#climateAction #humanAlarm #HarmonyWithNature