Alienum phaedrum torquatos nec eu, vis detraxit periculis ex, nihil expetendis in mei. Mei an pericula euripidis, hinc partem.

Les compensations carbone ne nous sauveront pas

Acheter des crédits de carbone en échange d’une conscience saine alors que vous prenez l’avion, achetez des voitures diesel et alimentez vos logements en combustibles fossiles est remis en question par des personnes préoccupées par les changements climatiques.

Scientifiques, militants et citoyens inquiets ont commencé à exprimer leurs préoccupations quant à la façon dont les pollueurs ont utilisé les compensations d’émissions de carbone comme un moyen de passer inaperçu. Nos émissions annuelles doivent baisser à hauteur de 29 à 32 gigatonnes d’équivalent en dioxyde de carbone (CO2e) d’ici 2030 pour que nous ayons une chance de rester en dessous des 1,5 ° C d’augmentation des températures. À savoir une multiplication par cinq des objectifs actuels.Le Secrétaire général des Nations Unies est le premier à exhorter tout le monde à agir.

« Nous faisons encore trop peu, nous ne bougeons pas assez vite, pour prévenir des perturbations climatiques irréversibles et catastrophiques », a-t-il déclaré.

Des systèmes de compensation des émissions de carbone ont été mis en place pour permettre aux plus gros pollueurs dépassant les niveaux d’émission autorisés de financer des projets, tels que le reboisement, qui réduisent le dioxyde de carbone (CO2) dans l’air, équilibrant leurs émissions.Les types de projets de compensation de carbone mis en œuvre sont divers. Ils vont des projets de séquestration forestière (qui éliminent le CO2 de l’atmosphère lorsque des arbres sont plantés) aux projets d’efficacité énergétique et aux énergies renouvelables (qui réduisent les futures émissions de CO2 dans l’atmosphère).

Les opérations d’ONU Environnement sont neutres en carbone depuis 2008, en partie grâce à l’achat de crédits carbone. Depuis lors, l’organisation a également réduit ses émissions de 35%. De nombreuses organisations et particuliers achètent des crédits carbone pour compenser les émissions de gaz à effet de serre liées aux voyages, principalement les déplacements en avion.

Les compensations de carbone sont utiles tant que les infrastructures et l’industrie continuent à effectuer leur transition vers une mobilité électrique, des énergies alternatives et de nouvelles technologies nécessaires à des modes de vie sobres et neutres en carbone. Lorsqu’il n’y a pas d’alternative viable à court terme, un système de compensation promet d’annuler les émissions à un endroit et de prendre des mesures de réduction des émissions dans un autre.Cependant, la réalité est loin d’être aussi claire.

Source et suite de l’article : Les compensations carbone ne nous sauveront pas

DÉCLARATION UNIVERSELLE DES DROITS DE L’ARBRE
🌳Parce que l’Arbre est la base de tout l’écosystème terrestre.
🌳Parce que l’Arbre c’est la Vie.

🎯SIGNEZ LA #PÉTITION: https://www.declarationuniverselledesdroitsdelarbre.org/petition-mondiale-pour-la-declaration-universelle-des-droits-de-larbre/

#climateAction #humanAlarm #Duda #Udtr #HarmonywithNature #RightsOfNature