Alienum phaedrum torquatos nec eu, vis detraxit periculis ex, nihil expetendis in mei. Mei an pericula euripidis, hinc partem.

Journée de la vie sauvage : Antonio Guterres appelle à une relation plus attentionnée avec la nature

” Nous dépendons de la Terre-Mère pour survivre”, a déclaré  le chef de l’ONU dans un message pour la Journée mondiale de la vie sauvage célébrée chaque année le 3 mars.

Antonio Guterres a plaidé pour ” une relation plus bienveillante, réfléchie et durable avec la nature”, car l’humanité est tissée dans “la riche tapisserie de la vie qui compose la diversité biologique de notre monde”, et ” toutes les civilisations humaines ont été et continuent d’être construites sur l’utilisation d’espèces de flore et de faune sauvages et cultivées, de la nourriture que nous mangeons et  à l’air que nous respirons”. Or le constat est accablant. Aujourd’hui, près d’un quart de toutes les espèces de la planète risquent de disparaître au cours des prochaines décennies. ‘‘Il semble que l’humanité ait oublié à quel point nous avons besoin de la nature pour notre survie et notre bien-être ”, a déploré le secrétaire général de l’ONU. Alors que la population mondiale et ses besoins continuent de croître, les gens insistent pour exploiter les ressources naturelles, de manière non durable, a-t-il ajouté.

Le Groupe intergouvernemental d’experts sur la biodiversité et les services écosystémiques soulignait en 2019 combien le taux mondial actuel d’extinction des espèces est endémique, et s’accélère à un rythme exponentiel. ” En surexploitant la faune, les habitats et les écosystèmes, l’humanité met en danger à la fois elle-même et la survie d’innombrables espèces de plantes et d’animaux sauvages”, a rappelé le chef de l’ONU. Il exhorte en cette Journée mondiale de la vie sauvage “chacun à se rappeler notre devoir de préserver et d’utiliser durablement la grande variété de la vie sur la planète ” et ” à Pousser pour une relation plus attentionnée, réfléchie et durable avec la nature. Un monde de biodiversité florissante fournit les bases dont nous avons besoin pour atteindre nos Objectifs de développement durable d’un monde de dignité et d’opportunités pour tous sur une planète saine”.

Le thème de la Journée mondiale de la vie sauvage 2020 était : ” Soutenir toute vie sur Terre”. Il englobait toutes les espèces animales et végétales sauvages en tant que composante de la biodiversité. Une occasion de sensibiliser au sort de la nature, de la faune pour le bien-être humain et de la planète “, selon Inger Andersen, directrice exécutive du Programme des Nations unies pour l’environnement. ”Près d’un million des huit millions d’espèces sur notre planète sont menacées d’extinction”, a-t-elle souligné.

Noël Ndong

Source: http://www.adiac-congo.com

Tant que l’arbre n’aura pas de statut juridique il ne sera pas protégé.
#Petition pour la Déclaration Universelle des Droits de l’Arbre #DUDA #UDTR et la #ConventionInternationaledesDroitsdelArbre #CIDA#ICTR
🌳 Parce que l’Arbre est la base de tout l’écosystème terrestre.
🌳 Parce que l’Arbre c’est la Vie.
🌳 SIGNEZ LA PÉTITION ICI:
 
‼️CONVENTION ICI
 
#climateAction #humanAlarm #HarmonyWithNature