Alienum phaedrum torquatos nec eu, vis detraxit periculis ex, nihil expetendis in mei. Mei an pericula euripidis, hinc partem.

JONATHAN, « UN ENFANT, UN ARBRE, UN CORAIL » – Hommes de Polynésie

C’est encore un garçon passionné que nous vous présentons aujourd’hui. Il a créé une association dont on entend de plus en plus parler : « Un enfant, un arbre, un corail ». Jonathan Mc Kittrick raconte à Hommes de Polynésie sa prise de conscience, son engagement et sa croisade pour l’environnement et la Culture polynésienne.Jonathan est originaire des Marquises où il a passé ses premières années. Il aime dire qu’il a grandi dans la nature. Son grand-père et son père tenaient un commerce à Nuku-Hiva. Puis il a suivi sa mère enseignante dans ses différentes affectations : Ua Pou, puis Tahiti.« Après le bac, je me lance dans des études d’horticulture, c’était déjà la passion de la nature qui m’appelait »

Une fois le bac en poche, Jonathan se rend en Nouvelle-Zélande pour des études d’horticulture, alors que, plus jeune, il ne savait pas précisément ce qu’il voulait faire.

En France, ensuite, il continue dans le domaine de la sécurité et de l’environnement et travaille dans des usines, des laboratoires et des fromageries.

LA FRANCE PUIS SIX ANNÉES AUX MARQUISES

Aujourd’hui âgé de 33 ans, il revient de six années passées aux Marquises où il vivait de chasse, de pêche, et d’agriculture, où il piquait les chevrettes, ramassait les crabes et pratiquait l’apiculture…Le déclic de son engagement a été les dix ans de sa fille. Il se dit qu’il faut faire quelque chose pour elle, son environnement, et aussi bien sûr, pour les autres enfants et les générations futures. Dès lors, il était convaincu qu’il fallait agir.

« Je suis né dans un environnement libre, et je ne concevais pas la vie en m’enfermant dans un bureau »

C’est fin 2018, que Jonathan, entouré de personnes impliquées dans la Culture et l’environnement comme Pascal Erhel, conseiller en culture, sa mère ou sa tante Corinne Mc Kittrick, Docteur en civilisation polynésienne, s’est senti soutenu pour développer son idée d’association qui sera baptisée « Un enfant, un arbre, un corail ».

Source et suite de l’article : JONATHAN, « UN ENFANT, UN ARBRE, UN CORAIL » – Hommes de Polynésie

© Photos : Manu’a Vecker Sue et Laurent Lachiver

#PETITION
DÉCLARATION UNIVERSELLE DES DROITS DE L’ARBRE

🌳 Parce que l’Arbre est la base de tout l’écosystème terrestre.
🌳 Parce que l’Arbre c’est la Vie.
🌳 SIGNEZ LA PÉTITION: https://www.declarationuniverselledesdroitsdelarbre.org/petition-mondiale-pour-la-declaration-universelle-des-droits-de-larbre/
#climateAction #humanAlarm #Duda #Udtr