Alienum phaedrum torquatos nec eu, vis detraxit periculis ex, nihil expetendis in mei. Mei an pericula euripidis, hinc partem.

Ghana: des défenseurs de l’environnement protestent contre un projet de mine de bauxite

Des défenseurs de l’environnement ont accusé mardi le président ghanéen Nana Akufo-Addo d’avoir l’intention d’extraire de la bauxite dans une réserve forestière au moment où certains craignent que cela puisse mettre en danger l’accès de millions de personnes à l’eau potable.

“Il n’y a rien de durable ni de responsable dans l’exploitation de la bauxite dans un bassin versant comme la forêt d’Atewa”, a déclaré Daryl Bosu (Green Livelihoods Alliance) durant une conférence de presse à Accra.

Le gouvernement envisage l’exploitation minière dans la réserve forestière d’Atewa, dans l’est du pays, qui contient d’importants gisements de bauxite, une composante essentielle de la production d’aluminium.

La forêt est considérée comme l’un des endroits les plus riches en biodiversité de la planète, abritant de nombreuses espèces rares, et est une source essentielle d’eau potable.

Elle est également proche de la ville natale du président Akufo-Addo, Kyebi, à environ 90 km d’Accra.”Le secret entoure” la mise en œuvre du projet minier, a affirmé une coalition d’ONG et de militants. Elle a demandé sa suspension jusqu’à ce qu’une vaste consultation et des évaluations aient été réalisées.

Un membre de l’ONG A Rocha, Daniel Ewur, a affirmé à l’AFP avoir vu des bulldozers percer des chemins dans la forêt la semaine dernière.

Selon une autre organisation, Global Forest Watch, le Ghana perd des forêts tropicales au rythme le plus élevé au monde. Il y a eu une augmentation de 60% des pertes de forêt tropicale primaire en 2018 par rapport à 2017.

“Les réserves forestières, de faune et de flore sauvages sont le seul espoir que nous ayons, nous pensons qu’elles devraient être protégées”, a déclaré M. Ewur.

L’année dernière, des militants d’ONG environnementales avaient fait le voyage d’Atewa à Accra pour manifester leur opposition au projet. Le Conseil chrétien du Ghana a également demandé que le parc soit protégé.

En mai, l’US Forest Service, qui a donné des conseils techniques sur les projets miniers, a mis en garde contre “un impact potentiel significatif et permanent” sur la forêt ainsi que sur ses eaux.

Le gouvernement a fait part de son intention d’exploiter la bauxite qui, selon lui, contribuera à l’industrialisation et à la transformation de l’économie. Selon lui, la bauxite pourrait générer plus de 500 milliards de dollars de revenus et créer des dizaines de milliers d’emplois.

En 2018, le Parlement ghanéen a approuvé un accord avec la société chinoise Sinohydro Group Limited prévoyant la fourniture de 2 milliards de dollars d’infrastructures en échange de la bauxite raffinée du Ghana.

Le président Akufo-Addo a assuré que les projets d’extraction de la bauxite ne détruiraient pas l’environnement.

Le Ghana, riche en pétrole et en or, envisage également de développer l’agriculture pour diversifier son économie.

Source : Ghana: des défenseurs de l’environnement protestent contre un projet de mine de bauxite

#PETITION
DÉCLARATION UNIVERSELLE DES DROITS DE L’ARBRE
🌳 Parce que l’Arbre est la base de tout l’écosystème terrestre.
🌳 Parce que l’Arbre c’est la Vie.
🎯SIGNEZ LA PÉTITION: https://www.declarationuniverselledesdroitsdelarbre.org/petition-mondiale-pour-la-declaration-universelle-des-droits-de-larbre/
#climateAction #humanAlarm
#Duda #Udtr
www.duda-udtr.org
#HarmonywithNature #RightsOfNature